MIEL ET FRUITS

Valorisation des produits locaux

La région de Nosy Varika est caractérisée par une immense richesse en fruits, dont des litchis, des mangues et des papayes. Grâce à sa luxuriante végétation, la région représente un grand potentiel pour l’apiculture. Outre ses qualités gustatives en tant qu’aliment, le miel a aussi une place importante dans la médecine traditionnelle malgache et est toujours associé aux divers rites et cultes hérités des ancêtres.

Afin de valoriser ces potentiels, FFA forme aussi les femmes en techniques apicoles et met à leur disposition 10 ruches communes par association ainsi qu’une ruche par participante au projet. Comme l’apiculture est encore très peu pratiquée à Nosy Varika, il n’existe pas la possibilité d’acheter des essaims. Le peuplement des ruches représente donc un véritable défi qui demande beaucoup d’expérience et de savoir-faire. Le recours au savoir traditionnel est donc une fois de plus indispensable. Ainsi, nous travaillons également avec les apiculteurs traditionnels de la région qui nous aident à transmettre à nos femmes les connaissances nécessaires et les différentes méthodes d’attraction des essaims sauvages. Les ruches peuplées permettent plusieurs récoltes par an qui s’élèvent à environ 15 kg par unité. Une part de la récolte est également consommée par les familles, enrichissant ainsi leur alimentation. Le reste est vendu à 6.000 Ariary le kg, ce qui correspond environ aux revenus hebdomadiers moyens des femmes de 6.800 Ariary avant le démarrage du projet. En conséquence, l’apiculture représente une source de revenu très intéressante si l’on se réfère aux résultats du précédent projet.

Toutefois, dans le cadre actuel de l’apiculture, la prolifération de la Varroa (les poux de l’abeille) a porté un grand défi dans le projet apicole de FFA. Arrivé dans le District en Janvier 2015, la Varroa a déjà infecté toutes les ruches de la région, imposant ainsi le projet à intégrer la lutte contre la Varroa dans son programme. Après des formations spéciales à Antananarivo comme à Manakara, il est aujourd’hui possible de produire du miel malgré l’infestation mais cela reste un grand défi.

Une partie de l’encadrement de FFA fait également référence à la conservation alimentaire dont le séchage de fruits et de légumes afin de permettre aux familles de stocker des aliments pour les périodes de soudure. En même temps les fruits et les légumes séchés possèdent une grande valeur commerciale et contribuent de la sorte à la création des sources de revenus alternatives.

Nos offres englobent :

  • La distribution de ruches et d’autre matériel apicole – aussi bien au niveau privé qu’au niveau communautaire
  • La lutte contre la Varroa
  • La mise à disposition de deux séchoirs solaires par association
  • La réalisation de formations en apiculture, séchage de fruits et de légumes et bien d’autres méthodes de transformation
  • L’accompagnement des femmes pendant la mise en place des stratégies de commercialisation
fr_FR
de_DE fr_FR